Vibes and Life

JOVI

  947 Fois

Auteur, compositeur, producteur, ingénieur de son mais aussi entrepreneur, JOVI, ceo de New Bell Music (label ou évoluent Reniss, RCHL, Tata et DJ Mathematic) est un artiste Camerounais accompli.

Biographie

De son vrai nom Nfor Ndukong Godlove, Jovi est né le 24 Octobre 1983 à Douala, ville ou il grandit et fais ses études. Originaire du Nord-Ouest du Cameroun, il est le premier rappeur du pays à s’exprimer chanter en pidgin. Ses textes, écrit en Pidgin, Anglais, Français et Camfranglais lui ont permis de briser les barrières culturelles et linguistiques et de faire aimer sa musique par un public de jeunes à la fois anglophone et francophone. Ses
Après le Baccalauréat, Jovi poursuivra ses études à l’Université de Yaoundé II – Soa ou il obtiendra un BA Hons in Economics and Business Management (Equivalent d’une licence en Economie et Gestion).

Carrière

Jovi commence véritablement sa carrière en 2012 avec son tout premier album intitulé H.I.V (Human Is Vanishing – L’humanité se perd) sorti sous le label Mumak Record qu’il a co-fondé. L’album comportes 13 titres et est produit par lui même (sous son pseudonyme de producteur « Le Monstre »). HIV met en avant le hip-hop africain (qui allie des rythmes originaux, des bases d’instruments locaux et des rythmes traditionnels africains) et le hip hop contemporain RnB. Le véritable succès de l’album sera intitulé « Don 4 Kwat »; C’est le son qui le révélera au public Camerounais.
 En 2013, Jovi sort Kankwe Vol. 1,un EP de 5 titres qu’il sort sous son label New Bell Music. En 2015, il poursuit la saga avec un nouvel EP qui donne suite au premier, Kankwe Vol. 2. En Mai 2015, Jovi sort son second album, très attendu Mboko God. Au-delà des frontières culturelles, linguistiques et géographiques, Mboko God est un album multicouche qui fusionne sans effort les rythmes, les langues et les harmonies camerounaises avec les influences musicales des régions l’Afrique entière. Dès le tout premier morceau intitulé “Mboko God – Positioning” qui sera composé de dialectes locaux notamment le Ngemba et le Nliimbom, Jovi donnera le ton que suivra cet album de 12 titres. Jovi sort son troisième EP intitulé Raps 2 Riches en Octobre 2015. Il enchainera par la suite avec ses quatrième (Puta Madre – Decembre 2015) et cinquième  EP (Bad Music – Mars 2016).
En récompense de son travail acharné, JOVI est nominé aux MTV Africa Music Award (MAMA) 2015 dans la catégorie meilleur artiste francophone.
jovi-biographie-cash-cameroun

Jovi dans le clip de Cash

En février 2016, Jovi sort son deuxième album intitulé « 16 Wives ». 16 sons, écrites comme a son habitude en français, anglais et pidgin qui nous baladeront dans la diversité linguistique de la culture camerounaise. Les sonorités sont fascinantes et on y retrouve le 3e opus de la série Man Pass Man débutée dans son tout premier album. La même année, il est nominé aux Kora Awards dans la catégorie « Meilleur Album » pour l’album « Mboko God »
En Aout 2017, Jovi nous donnera du rap, lourd et lyrique dans son sixième EP qu’il appellera « Yaje Vol.1 : Black ». L’Ep comportes quatre titres qui feront comme à l’accoutumée le bonheur des fans de hip hop. Les titres Mongshung et Ou Même porteront la star dans l’estime des mélomanes qui hésitaient encore.
En 2018, Jovi fera une fois de plus la une avec son titre Pimentcam.. une satire sur les tares de la société camerounaise sur un fond d’instrumental entrainant. Il sortira ensuite le clip du titre « Dépanner ».
En janvier 2019, Jovi annonce la sortie prochaine de son nouvel album; Pour faire patienter ses fans, il sort son 7eme EP qu’il appellera « God Di Kam » (en français Dieu arrives). L’Ep comportera 7 sons, toujours aussi harmonieux, toujours aussi Mboko. Identique à lui même, l’Ep est fait de mélanges inédits de sonorités traditionnelles et d’instruments de musique africaine.
Un mois plus tard, Jovi met en ligne son nouvel album. Le titre, « God Don Kam » – Dieu est là.  14 sons pour apprécier la culture Camerounaise dans toute son immensité; Bikutsi, Makossa, toutes les sonorités sont passés par la machine du monstre pour faire un véritable bouillon de rythmes non-conventionnels. L’artiste parle d’actualités et mets en exergue son immense force créatrice. Il défraie également la chronique parce que, pour la première fois et d’une façon que les détracteurs trouveront pas à leurs gout, un artiste Camerounais mettra son album en vente sur le digital pour une consommation locale.
jovi-biographie-pimentcam-caameroun

Jovi dans le clip de Pimentcam

Sous son pseudonyme Le Monstre, Jovi produit ses disques et est réputé pour sa fusion fascinante de sons et instruments du hip-hop moderne avec les sonorités traditionnelles et classiques du Cameroun et de l’ Afrique.
Jovi produit également de la musique pour des artistes de New Bell Music ainsi que pour des artistes internationaux. C’est ainsi qu’on retrouves sa touche sur les Ep de Reniss « Afrikan Luv » sorti en  2013, « Milkish » sorti en 2015 et « Reniss Chante Les classiques » sorti en 2017. On le retrouvera également sur l’album à succès de la chanteuse intitulé « Tendon » ou il produira le hit planétaire « La Sauce ». Il a également écrit et produit des sons pour Pascal et RCHL (SOLR Vol.1). Jovi a co-écrit et coproduit la chanson d’Akon « Shine the Light » publiée par l’artiste américain en janvier 2016. Jovi a été régulièrement présenté dans le magazine de musique en ligne OkayAfrica. Le 29 février 2016, Jovi figurait dans une interview avec The Fader, qui présentait en première mondiale son single « Bad Influence ». Dans un article du magazine Vibe publié le 28 juin 2016, l’auteur Natelege Whaley déclare Jovi est l’un des artistes africains qui assure sur la trap et « le porte à de nouvelles hauteurs sonores ».
jovi-frenchkind-spectale-biographie

Jovi en Concert

Jovi marque son temps de façon indélébile. Ses premiers sons, indémodables continuent d’être écoutés aujourd’hui avec le même attrait. Son titre Ca$h aura mis le Cameroun tout entier en émoi et sa prod « La Sauce » pour Reniss fera le tour du monde. Régulièrement classé dans la playlist d’Apple Music, son album « 16 Wives » sera le best-seller de BandCamp.
Les vidéos de Jovi : “Ou Même” (2017) “Mongshung” (2016), “Zélé” (2015), “Big Vulture” (2015) , “Et P8 Koi” (2014) et bien d’autres ont été lourdement tournées sur Trace Urban en Afrique et en Europe. Sa vidéo “CASH” (2014) a également été présentée sur MTV Base. Sa musique a été présentée sur la BBC, Jeune Afrique, The Guardian, The Fader, Vibe Magazine, okayafrica.com, miabaga.com, jewanda-magazine.com, et plus encore. Les vidéos de « Don 4 Kwat » (2011), « Pitié » (2012), « Bush Faller » (2013) et « B.A.S.T.A.R.D » (2014) seront diffusées sur Trace Urban.

Webographie:

New Bell Music – 03/03/2019

Wikipedia – 03/03/2019

Credit Photo:

Djolo.net

Konect Africa

Kamer Moov

Je Wanda Mag