Vibes and Life

JUDDAH PRESENTE « MOAN ETON »

  144 Fois

JUDDAH PRESENTE « MOAN ETON »

Inspiré de la crise socio–politique Camerounaise, la chanson aura pu s’appeler « Moan bassa » « Moan Awolor » « Moan haoussa » s’il était de ces autres tribus camerounaise. JUDDAH élimine les barrières mentales de la colonisation qui nous poussent à s’appeler francophone ou anglophone.

Il est plus facile de nous diviser sur un ou deux sujets mais l’exercice devient plus compliqué sur plus de 250 tribus. Notre Diversité devrait notre force, notre richesse et doit enrichir. Tel est le message que JUDDAH veut vehiculer.

« Je suis Eton et Camerounais et non Francophone et camerounais. Francophone ou Anglophone ne sont pas des nationalités pour l’artiste JUDDAH.

Moan Eton vous transporte dans le Cameroun profond. Un mélange de français, anglais et l’Eton pour encourager les uns et les autres a être soit même et utiliser leur talent pour protéger notre héritage culturel.

JUDDAH voudrait que chaque camerounais se sente fier de parler sa langue maternelle et ressente le besoin d’apprendre à sa progéniture sa culture au risque de voir ce patrimoine disparaître.

A propos de JUDDAH :

Rappeur, peintre, poète, philosophe… Artiste pluridisciplinaire qui traine depuis plus de 10 ans sa plume de poète, ses pinceaux de peintre et sa logique de libre penseur dans le milieu underground camerounais, Juddah est une figure connue de la scène hip hop au Cameroun.


Juddah, 35 ans, est diplômé de l’Université de Yaoundé II (Soa) et titulaire d’une Maîtrise de Business Law. Mais aussi Major de la promotion 2012 en graphisme de production au Centre professionnel de Don Bosco à Yaounde.

Facebook : Juddah noirsurblanc
Instagram : @Juddah_noirsurblanc